Google lance ARCore 1.2 avec Sceneform, Images augmentées, Ancres de cloud Android et iOS

Lors de l'E / S Google 2018, Nathan Martz, chef de produit chez Daydream, a présenté ARCore 1.2, une nouvelle version du kit de développement de logiciels de réalité augmentée de la société pour Android. La dernière version d'ARCore introduit trois nouvelles fonctionnalités majeures: Sceneform, Images augmentées et Ancrages Cloud.

Tout d'abord Sceneform, un nouveau SDK conçu pour aider les développeurs Java à créer des scènes avec ARCore, optimisé pour le mobile. L'objectif de Sceneform est de tirer parti des fonctionnalités avancées de suivi et d'objets 3D d'ARCore dans les applications Java anciennes et nouvelles.

La seconde est Augmented Images, une nouvelle fonction ARCore qui permet aux développeurs de joindre des images augmentées à des objets du monde réel tout en les suivant et en les déplaçant en 3D. Martz a offert un exemple de fonctionnement des Images augmentées, permettant à un utilisateur ARCore de voir ce qu'il y a dans une boîte avant de l'ouvrir. Les deux formes de scène et les images augmentées seront apparemment pour les appareils Android seulement.

Ci-dessus: Les ancres cloud sont supportées sur les appareils Android et iOS.

Source: Google

Troisièmement, Cloud Anchors, qui permet à plusieurs périphériques d'utiliser le cloud pour partager des informations sur des objets dans une scène du monde réel. Cela permettra la collaboration entre plusieurs utilisateurs de périphériques ARCore, de sorte qu'ils puissent collectivement dessiner ou manipuler des objets AR dans un espace commun, affichant correctement les emplacements des objets suivis du point de vue de chaque personne. Google a déclaré que les ancres cloud seront proposées pour les appareils iOS et Android afin d'encourager l'utilisation multi-appareils.

LIS  Le lidar de Luminar donne la vision au laser des voitures autonomes

ARCore 1.2 est disponible dès maintenant sur le site Web des développeurs de Google. Le SDK permet aux développeurs de juxtaposer des ressources virtuelles sur des surfaces physiques réelles à l'aide de la caméra et de l'écran du téléphone pour fournir une vidéo en direct de l'expérience fusionnée. Il s'agit d'un suivi de Tango, une initiative logicielle de Google AR lancée en 2014, qui n'a connu qu'un support nuageuse et qui a été supprimée en 2017. Par comparaison, la nouvelle plate-forme de développement AR nécessite au moins Android 7.0 Nougat et l'une des 13 Les téléphones Android – 100 millions d'appareils pris en charge, selon Google.


Lien source

Comments

comments

Laisser un commentaire